Les finales Roi pion(s) Tour (s)
Accueil   Remonter

TOUR et 2 PIONS contre TOUR

 

Gagner ces finales, en sacrifiant un des deux pions au bon moment, est souvent la bonne méthode. Elle permet d'arriver dans une position gagnante Tour et pion contre Tour. 

Il y a exception quand les deux pions occupent les colonnes Fou et Tour et quand le Roi défenseur est devant les pions. Si ces conditions sont réunies on peut espérer faire nulle.

 









     

 

Pions doublés - cas particulier

 

Sauf cas particuliers, si le Roi défenseur se trouve devant les pions, la partie est nulle. Dans le cas contraire, l'attaquant gagne. 

Dans cet exemple, les Blancs utilisent un sacrifice inattendu. 

Démonstration : 

1.Td2+ Re7 2.Td6! du grand art ! La tour est imprenable. 

2...Tc3  

[Si 2...Rxd6? 3.Rc8 Tc3+ 4.Rd8 et le pion b7 va à Dame.] 

3.Tc6! encore un coup superbe, la suite est inéluctable. 

3...Txc6 sinon Roi c8 suivi de la promotion. 

4.Ra7  

si 4...Tc7 5.Ra8 Txb7 6.RxT et les Noirs ne peuvent éviter la promotion.










     

 

Pions doublés - Roi bien placé

 

Cette fois-ci, le Roi noir contrôle la situation. 

1.f6+ Rg8!  

[ Mais pas 1...Rf7? 2.Te1 suivi de Te7+ gagne : 2...Tb7 3.Te7+ Txe7 4.fxe7 Rxe7 5.Rg6 Rf8 6.Rf6 etc.]

2.Te1 Ta2 3.Te7 Tg2+ 4.Rf5 Rf8  

La nulle est inévitable.

Il est impossible d'analyser les nombreuses finales de cette section, c'est pourquoi, l'application stricte des règles fondamentales  est indispensable: Roi intercepteur bien placé, Tour active derrière les pions etc.










     

 

Pions séparés - Roi bien placé

 

Ici, si les Noirs sont précis, ils peuvent espérer faire partie nulle.

1.Tb8 Tf1+ 2.Rg4 Tg1+ 3.Rh5 Rf7 4.Tb6 Rg7  

Après 4...Rg7, les Noirs obtiennent la meilleure position possible: le Roi blanc relégué sur la colonne "h" et leur Roi est bien placé.

5.h4 Rf7 6.Tb5 Rf6 7.Tg5 Tf1 bien sur, prendre la Tour blanche serait suicidaire.

8.Tg6+ Rf7  mais pas 8...Rf5 car après 9.Tg8! les Blancs prennent l'avantage!

9.Tg4 Ta1 10.Rh6 Ta6+ 11.Rh7 Tf6 12.h5 Rf8 13.h6 Rf7 14.Th4 Rf8 15.Rh8 Rf7 16.h7 Rf8  

Partie nulle.










     

Pions liés

 

Le Roi blanc ne doit pas s'éloigner de ses pions et se servir d'eux pour échapper aux échecs de la Tour noire.

1...Tf1+ 2.Rg5 Tf7! évite l'échec en e7 qui repousserait le Roi noir sur la dernière rangée.

3.h5 Ta7 4.Tb5 Tg7+ 5.Rf4 Ta7 6.g5 Rg7 7.Rf5 Tf7+ 8.Rg4 Ta7 9.h6+ Rg6 10.Tb6+ Rh7 11.Rh5 Ta5 12.Tb7+ Rg8 13.Te7! un coup important qui anticipe l'attaque de la Tour noire sur la rangée 6. 

13...Tb5 14.Rg6 Tb6+ 15.Rf5 Tb5+ 16.Rf6 et maintenant la Tour e7 est bien placée pour faire bouclier. 

16...Tb8 17.g6 Ta8 18.Te5! encore un coup utile, qui prépare Roi g5 pour soutenir les pions. 

Surtout pas 18.h7+ qui enferme le Roi noir et permet à la Tour noire de se saborder pour provoquer le pat!

18...Rh8 19.Rg5 Tg8 20.Tb5 prépare l'échec décisif sans craindre d'être attaquée par la Tour noire.

20...Te8 21.h7 Rg7 22.Tb7+ Rh8 23.Rh6

Les Blancs gagnent.

Accueil    Débuts ouverts    Débuts semi-ouverts    Débuts fermés    Débuts semi-fermés    Finales
Copyright ECHECSProgress 2016