Les finales Roi pion(s) Tour (s)
Accueil   Remonter

ROI et PION contre ROI

 

Dans une finale Roi et pion contre Roi, si l'on veut promouvoir le pion candidat, bien maîtriser l'opposition est essentiel.

Seuls les pions tour échappent à cette règle: ils sont traités dans le dernier tableau. 

 









     

 Opposition directe

 

Pour les Blancs, l'objectif est d'atteindre la case e8 pour obtenir la promotion de leur pion.

Les Noirs, s'ils sont précis, peuvent contrecarrer ce plan et obtenir la nullité. 

1.Rf2 Re5

Le Roi noir ne doit quitter la colonne du pion que pour faire opposition au Roi blanc.

2.Rf3 Rf5 s'oppose au Roi blanc.

3.e4+ Re5  

4.Re3 Re6! 5.Rf4 Rf6  

[5...Rd6 est perdant: 6.Rf5 Re7 7.Re5 Rf7 8.Rd6 Re8 9.Re6 Rd8 10.Rf7 Rd7 11.e5 etc.] 

 

6.e5+ Re6 7.Re4 Re7 8.Rf5 Rf7 9.e6+ Re7 10.Re5 Re8 11.Rf5 Re7! les Blancs tentent de pièger le Roi noir qui doit, dès l'instant ou il ne peut s'opposer au Roi blanc, rester sur la colonne du pion! 

12.Re5 Re8 13.Rf6 Rf8 14.e7+ Re8 15.Re6 pat, la Partie est nulle.










     

 

Tout dépend du trait

 

Dans cette position, si les Blancs ont le trait, ils font nulle car les Noirs ont l'opposition. C'est une tout autre histoire si les Noirs ont le trait, car les Blancs ont l'opposition et gagnent.

1...Rd5 2.Rf4! Le Roi noir cède le passage et le Roi blanc n'a plus qu'à couvrir son pion jusqu'à l'arrivée.

Les blancs garderont l'opposition grâce à leur pion leur permettant de temporiser, voyons la suite:

2...Re6 3.Re4 Rd6 4.Rf5 Re7 5.Re5 Rd7 6.Rf6 Rd6  

[si 6...Re8 Re6 etc.]
7.e4!
indispensable pour ne pas perdre le pion.

7...Rd7 8.e5 Re8 9.Re6 Rf8 10.Rd7 Rf7 11.e6+

La cause est entendue.










     

 

Temporisation

 

Les Blancs au trait subissent l'opposition du Roi noir mais ils ont la possibilité, grâce à leur pion, de temporiser.

 

1.d3!  

En gagnant un temps, ils donnent le trait aux Noirs qui perdent l'opposition et du même coup, la partie.










     

 

Temporisation (suite)

 

Attention au piège, la tentation de jouer 1.b6? débouche sur une désagréable surprise, les Noirs sont pat! 

 

Un autre exemple de temporisation: 

1.Rb6! Rb8 2.Ra6 Ra8 3.b6!! oblige le Roi noir à sortir de son coin.

Rb8 4.b7! décisif 

Rc7 5.Ra7 etc.










     

 

L'exception du pion-tour

 

Si le Roi défensif contrôle la case de promotion, peu importe qui a le trait, la partie nulle s'obtient très facilement. 

Dans ce cas particulier, les règles de l'opposition ne s'appliquent pas. 

1.a4 Rb8 2.a5 Ra8 3.Rb6 Rb8 4.a6  

[4.Ra6 Ra8 5.Rb6 Rb8 6.Ra6 ne mène à rien]

4...Ra8 5.a7 pat.

Malgré leurs efforts, les Blancs ne peuvent obliger le Roi noir à quitter son coin. 

Partie nulle.

Accueil    Débuts ouverts    Débuts semi-ouverts    Débuts fermés    Débuts semi-fermés    Finales
Copyright ECHECSProgress 2016