Les finales Fou(s) Cavalier(s)
Accueil   Remonter

FINALES FOUS et PIONS

 

Les notions d'opposition, la centralisation des Rois et l'art de jouer les pions, sont autant d'éléments d'importance dans ces finales. 

Le fait d'avoir un pion passé soutenu est, dans une grande majorité de cas, un avantage décisif.

Si les Fous sont sur la même couleur, avoir le "bon" ou le "mauvais" Fou inverse totalement les chances de gains.
Si les Fous sont de couleurs opposées, il y a de fortes chances d'annulation.

 









     

 

Avec un pion de plus

 

1.Rf1 Rf8 2.Re2 Re8 3.Rd3 Rd7 4.Rc4! le Roi blanc peut maintenant soutenir ses pions. 

4...Rc6 5.Fc3 g6 le pion menacé se met hors de portée sur case blanche. 

6.b4! avec l'idée de créer un candidat à la promotion. 

6...Fb6 7.f3

  [Ou 7.Fd4! Les Noirs n'ont pas intérêt à échanger les Fous.] 

7...Fc7 8.a4 Fb6 9.Fd4! le Fou blanc en d4 occupe une position centrale d'où il peut tirer toute sa puissance. 

9...Fc7 10.b5+ axb5+ 11.axb5+ Rb7 12.Rd5!  

Pendant que le pion b5 fixera les pièces adverses en défense, il sera facile pour les Blancs d'aller chercher les pions noirs. 

12...Fb8 13.b6! Fh2 14.Fe5! Fg1 15.Rd6 Rxb6 16.Re7 Rc5 17.Rxf7 Rd5 18.Fg7 h5 19.Rxg6 etc.










     

 

Avantage positionnel

 

Selon la situation des Rois ou de la structure de pions, un avantage positionnel peut être déterminant. 

Examinons le diagramme ci-contre: 

Les Noirs ont un pion passé d4 mais les Blancs ont une majorité à l'aile roi. Ils vont l'exploiter par une petite manoeuvre qui mérite d'être retenue. 

1.e5! fxe5 2.f5 gxf5 3.g5!! hxg5 4.hxg5  

Les Blancs gagnent.  










     

 

Pion faible

 

Dans cet exemple, les Noirs ont un pion faible en b7 qui immobilise le Fou en défense.

Démonstration:

1.Rd4 h5? 2.h3 Rf5 3.Ff7! h4 4.Fh5 Rf4 5.Ff3 Rg3  

[Sur le sacrifice 5...Fxh3 6.Fxb7 etc.; et sur 5...g4 6.hxg4 h3 7.gxh3 Rxf3 8.Re5! les Blancs gagnent] 

6.Re3 Rh2 7.Rf2! Rh1 8.g3+! Rh2 9.gxh4 gxh4 10.Fg4 et après l'échange de Fous (forcé) le pion g file à Dame.

Les Blancs gagnent.  










     

 

Pions faibles

 

Comme nous venons de le voir sur le tableau précédent, un ou plusieurs pions faibles, paralysent le Fou chargé de les défendre. 

Son activité s'en trouve diminuée, cela fait de lui un mauvais Fou. 

Démonstration:

1...Fb1 2.a3 a5!  

Pour fixer les pions blancs sur cases blanches. 

3.Fd1 Rg6 4.Rg2 Rf5 5.Rf3 Re5  

Le Fou, immobilisé en d1, manquera tôt ou tard. 

6.a4 g5 7.Re2 Ff5 8.g4 etc.  

Accueil    Débuts ouverts    Débuts semi-ouverts    Débuts fermés    Débuts semi-fermés    Finales
Copyright ECHECSProgress 2016