Les finales Fou(s) Cavalier(s)
Accueil   Remonter

ROI et FOU contre ROI et PION

 

En principe, le Fou n'a aucun mal à se sacrifier sur le pion. Comme ensuite il ne reste que les Rois, la partie est toujours nulle. 

 









     

 

Cas particuliers

 

 

Les exceptions sont très rares et répondent à certaines conditions: 

- l'un des Rois entrave l'action du Fou. 

- le pion peut passer la dernière case de la couleur du Fou sans que celui-ci n'ait la possibilité de l'intercepter. 

 

Démonstration: 

Quel que soit le coup des Noirs les Blancs gagnent.

1...Rf7 ou le Fou, mais il ne peut atteindre c5 ou d6 et ne peut intercepter le pion blanc.

2.a6 Fh6 3.a7 etc. le pion avance inéxorablement vers sa promotion.










     

 

Cas particuliers (suite)

 

Si les conditions suivantes sont réunies, la partie est nulle:

- le pion se trouve sur les colonnes a ou h 

- le Roi est en mesure de contrôler la case d'arrivée du pion 

- le Fou est de couleur opposée à la case de promotion

 

Démonstration:

1.a6 Ra8 2.a7 pat.
 

Avec un Fou de la bonne couleur (case d'arrivée du pion) et donc agissant sur cases blanches pour notre exemple, le camp blanc aurait les moyens de déloger le Roi noir de la case a8. la partie serait alors vite gagnée.

Accueil    Débuts ouverts    Débuts semi-ouverts    Débuts fermés    Débuts semi-fermés    Finales
Copyright ECHECSProgress 2016